Séries

Traces Industrielles

Dès le moyen-âge, les habitants de Thiers ont utilisé la force hydraulique de la Durolle pour diverses activités, en particulier la fabrication de farine (moulins), la papeterie, les martinets (ancêtre du marteau-pilon) des fondeurs, et déjà la coutellerie (émoulage).

La Durolle prend sa source environ 30 km en amont de Thiers, dans les Monts du Forez. Entre le début de la vallée des Rouets et le quartier du Moutier, la Durolle perd plus de 200 mètres d’altitude et les nombreuses chutes aménagées permettent son exploitation.
Toutes les photos de cette exposition ont été prises dans ces trois zones : vallée des Rouets, vallées des Usines et dans l’îlot Navarron du quartier du Moutier. Seules, les photos prises dans les ateliers des Forges Foreziennes font exception.
Le matériel utilisé pour les prises de vues sont des boitiers argentiques (Pentax SP500, Fujica Professional GSW690) et des boitiers numériques (Fujifilm X-Pro2 et Fujifilm X-T2).

Cette série a été exposé à Thiers, Vol du Bourdon en 2019 et a fait l’objet d’un ouvrage.

Urbex à Thiers

Les trois dernières séries

Lieux incertains, terres oubliées

Lieux incertains Entre ciel et terre Plaine et montagne Granit et basalte Permanence et oubli
Traces révélées ou (...)

Une année dans la vigne

Tu goûtes dans un seul verre le concentré d’une saison écoulée. Une année dans la vigne c’est un exercice spirituel (...)

Paysages Accueillants

Au fil de mes balades, j’ai décidé de regrouper dans cette série intitulée “Paysages accueillants” des photos noirs et (...)